fumerdupoisson

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

la production de fumée

La production de fumée du fumoir

La production de fumée est certainement la partie la plus délicate à réussir pour obtenir un fumage parfait. Il faut une fumée qui ne chauffe pas trop, qui soit durable et de bon goût.

La fumée est obtenue par la combustion lente de sciure de bois, sans flamme. En effet pour réaliser un " fumage à froid " , le fumoir ne doit pas dépasser la température d'une trentaine de degrés.


La sciure de fumage

L'essence du bois utilisée détermine le goût du fumage. Tous les bois peuvent être utilisés à l'exception des résineux.
On peut conseiller plus particulièrement :
le chêne et l'hêtre qui donnent une très bonne saveur.
le frêne, l'orme, le charme, le châtaignier, les fruitiers (poirier,cerisier,pommier...) donnent
une bonne saveur.
Le tilleul, le bouleau,le peuplier, le saule sont des bois tendres qui donnent peu de fumée mais peuvent être utilisés en mélange avec un bois plus fort.

La sciure peut être achetée dans les magasins spécialisés ou réalisée soit même à l'aide d'un rabot électrique ou une dégauchisseuse ou être récupérée au pied d'un banc de scie circulaire.
YellIl faut éviter les sciures venant des bois traités ou la sciure des tronçonneuses car elle est mélangée à la graisse de chaîne.

Laughing Faites des mélanges d'essences de bois et de diffétentes tailles de sciure pour améliorer la combustion. Actuellement je mélange de gros copeaux de bois blanc avec de la sciure "tout venant" de chêne. L'allumage est facile et la combustion lente et régulière.


La boite à fumée  du fumoir

J'utilise comme foyer une boite de conserve de 5kg. C'est un minimum. En dessous de cette "masse critique" il est plus difficile de maintenir longtemps un foyer allumé.J'ai percé un trou d'aération de 1 cm de diamètre dans sa partie basse. Pour régler l'arrivée d'air, l'orifice peut être à volonté obstrué à l'aide d'une grosse vis que j 'introduis plus ou moins.

En changeant de type de sciure, mes précédentes techniques n'étaient plus adaptées. La combustion de sciure s'arrêtait toutes les heures et nécessitait mon intervention pour raviver la combustion.

J'ai donc cherché à améliorer le système et je crois sincèrement avoir trouvé.

Le nouveau système repose sur l'ajout d'une grille verticale  qui va retenir la sciure pour laisser libre la circulation d'air sur toute la hauteur de la boite.

Je commence par mettre 1cm de sciure que j'allume avec chalumeau à gaz. en cas de difficultés d'allumage quelques brindilles et morceaux de bois ou charbon de bois peuvent aider.

Lorsque que ce dernier est bien pris, je remplis  la boite de sciure au raz bord mais  uniquement d'un seul coté de la grille. Le coté avec le trou d'aération reste libre pour la circulation d'air.

Je ranime le foyer si nécessaire à l'aide de mon chalumeau à air chaud.

C'est parti. Et très honnêtement cela tient 12 heures sans problème, et sans s'en occuper!

Je pose le pot de fleur retourné sur la boite. Ce pot de fleur retourné sur la boite limite l'arrivée d'air par la dessus. Cela pour éviter que la sciure ne s'enflamme accidentellement en la privant d'oxygène.

la combustion étant lente, j'ai même ôté le tube d'alu destiné à refroidir la fumée.

L'augmentation de température dans le fumoir due à la proximité du feu  ne dépasse pas 4°C sauf à la fin  de combustion de la sciure. Lorsque la température p augmente (de 15°C environ), c'est le signe qu'il faut intervenir et recommencer à réapprovisionner en sciure.

Le tissu servant de joint d'étanchéité entre le pot de fleur et le fumoir était  à l'origine  blanc...mais après une semaine de fumage non stop il est imprégnié de goudron et trempé par la condensation.

La vis permet de réduire le tirage en limitant l'arrivée d'air.

J'ai utilisé des coins de bucherons pour remonter et caler la boite à fumée sous le fumoir.

 

Quand je passe à proximité, je vérifie s'il y a encore de la fumée. S'il n'y a plus de fumée je frappe la boite de conserve pour faire descendre au fond la sciure non brûlée et je réanime la combustion à l'aide d'un décapeur thermique quelques secondes et c'est reparti...Je refais le plein de sciure avant que toute la sciure ne se soit complétement consumée.
Avec cette technique je ne rallume, le plus souvent, le foyer qu'une fois par jour, le matin. Quel gain de temps!
Après 12h00 et plus il ne reste quasiment plus de sciure!


Les améliorations des internautes

Le générateur de fumée de Jacques: + de hauteur de sciure  et  en bonus... un effet Venturi !

 

Le générateur est fabriqué avec un tube en acier de 8 cm X 8 cm sur une hauteur de 40 cm.
La sciure se met par le haut, à cet effet vous pouvez vous servir du petit tiroir du bas comme pelle.
Le petit tiroir a été aménagé à la base de la colonne afin de recueillir la cendre. Il permet aussi selon son ouverture plus ou moins importante de régler l'arrivée d'air  et donc le débit de la fumée.

L'effet venturi est obtenu avec un aérateur pour aquarium,le souffle étant guidé vers le tube de sortie
de la fumée (voir shéma ci dessous)

J'ai essayé sans l'aérateur et cela fonctionne aussi mais il y a moins de fumée et comme j'ai mis un tube assez long afin de pouvoir traverser le mur du barbecue je préfère ne pas m'en passer, surtout que ces petits aérateurs ne consomment pratiquement rien.

Ce matin je ai allumé mon générateur de fumée à 11 heures 30 et ce soir à 20 heures il fumait toujours, (Je ne l'avais remplit qu'au 3/4). Je pense qu'il devrait tenir 12 heures.

Si vous aussi vous avez conçu un générateur de fumée simple et efficace, n'hésitez pas, faites nous part de votre expérience....

Mise à jour le Mardi, 07 Avril 2015 15:58  
Nous avons 22 invités en ligne